EN - FR
MENU

Je suis attiré par les jeux qui réussissent à véhiculer des émotions fortes et diversifiées

Frederic Laporte

Directeur du développement

Salut Fred

Comment as-tu débuté dans l’industrie du jeu?

Pour mon CEGEP, je voulais aller à Jonquière suivre le programme Arts & technologies des médias. Je n’ai malheureusement pas été retenu, alors j’ai décidé de travailler et d’économiser pour faire un programme d’études en jeux vidéo. Un an et demi à travailler dans un club vidéo et 1167 films visionnés plus tard, j’étais de retour sur les bancs d’école au Centre NAD.

À ma sortie du NAD en 1999, j’ai été embauché par Ubisoft Montréal au département de test. Le premier projet sur lequel j’ai travaillé a été Rayman 2 sur la Nintendo 64. Voilà donc comment tout ça a débuté.

Quel a été ton parcours dans l’industrie?

Deux ans après mon arrivée chez Ubi et mon implication sur plusieurs projets, on m’a demandé de former une équipe de certification Microsoft. En gros, j’étais responsable de tout ce qui a trait à la certification des projets Xbox. Le premier grand projet était Splinter Cell au lancement de la console Xbox originale. J’ai participé durant cette période à la certification de plus de 70 jeux. Pas mal de boulot en 5 ans pour ce qui allait devenir une équipe de 5 personnes! J’ai bien aimé cette période et j’en suis très fier car nous avons réussi à intégrer les bonnes pratiques de certification tout en formalisant ce processus en amont durant les projets.

Quelques années plus tard, j’ai migré dans les équipes de production de jeux à titre de coordonnateur de production pour Prince of Persia: The Forgotten Sands et comme chargé de production pour Rainbow Six et Your Shape, le premier projet Kinect chez Ubi.

En 2012, j’ai été embauché par THQ Montréal pour travailler sur le projet 1666 Amsterdam. J’ai adoré l’expérience de participer à la création d’un nouvel IP, mais la faillite de THQ un an plus tard m’a malheureusement forcé à me repositionner. Nous avons fait nos valises ma conjointe et moi et sommes partis sur la côte ouest des États-Unis où j’ai travaillé trois ans comme producteur de l’édition chez 343 Industries à Seattle. Mon boulot à Seattle sur la marque Halo était bien agréable mais je m’ennuyais beaucoup du dévelopmment et de Montréal. Et voilà! J’étais de retour à Montréal en 2016 avec JF et Patrice au sein de l’équipe de Panache Jeux Numériques à titre de directeur du développement. Le reste de l’aventure est à venir :)

Quels sont tes bons coups?

La chose dont je suis le plus fier est d’avoir participé ne serait-ce qu’un peu au développement et à l’épanouissement de gens extrêmement talentueux tout au long de ma carrière.

Quels sont tes jeux favoris de tous les temps?

Mario Bros. 3
Metal Gear Solid
Tomb Raider
Silent Hill
World of Warcraft
Journey
Rocket League
Zelda Breath of the Wild
Overwatch

Qu’est ce qui t’attire dans les jeux?

Je suis attiré par les jeux qui réussissent à véhiculer des émotions fortes et diversifiées. C’est ce qui me plait de plus en plus. Avant, j’étais dans l’action pure mais aujourd’hui, j’aime jouer à quelque chose de beaucoup plus senti qui a une narration forte, un style artistique et sonore fort et assumé. Bref, tout ce qui m’apporte des émotions autres que la peur et le stress. Je retrouve de plus en plus ce type de jeu chez les indépendants et ça me rend très heureux.

Outre le jeu, artistiquement qu’est ce qui te branche?

Je suis un fan de photographie. Pour ceux qui le connaissent, j’aime beaucoup le travail de James Natchwey, un photojournaliste extraordinaire. J’admire son courage et sa vision.

Le cinéma est également une passion pour moi. Ma mère est scénariste. Vous pouvez en déduire que j’ai été initié rapidement au 7ième Art. Très jeune je pensais que le cinéma se résumait aux films ‘’premiers degré’’ bourrés d’explosions. Mais dès l’âge de 12 ans j’ai été mis en contact avec un cinéma plus réfléchi disons! Je me souviens très bien du film Dead Poet Society qui m’a tellement bouleversé. Un autre film culte que je suis allé voir jeune avec ma mère c’est Eraserhead de David Lynch. Je cherche toujours à comprendre ce que j’ai vu ce jour-là :) Bref, j’aime le cinéma qui fait réfléchir.

Et dans le domaine du sport?

J’ai découvert le hiking dans l’Ouest et j’en ai fait beaucoup pendant que j’y étais. J’aime aussi beaucoup le vélo en ville. Les odeurs, le monde, les bruits de la ville. Certains font de la course à pied, moi c’est le vélo pour faire le vide.

Ta réflexion sur le jeu?

Je crois que nous sommes au début du jeu d’auteur. Le jeu s’éloigne du divertissement pur au premier degré et j’espère qu’il va de plus en plus réussir à véhiculer de nouvelles émotions. Je crois que les jeux indépendants sont en train de mener l’industrie dans cette direction. De bons exemples de cette direction seraient des jeux tels qu’Inside, Journey ou The Long Dark.


Et pour terminer, en rafale :

Ton plat préféré?

Je suis incapable de répondre à cette question. J’aime beaucoup trop de choses !

Tes deux endroits préférés à Montréal?

Je viens de revenir à Montréal donc je me remets un peu à jour mais depuis mon retour je suis bien content d’avoir découvert Yokato Yokabai Ramen sur Drolet coin Rachel et le bar Suwu sur St-Laurent coin Prince-Arthur.

Premier truc que tu fais le matin?

J’attends que ma blonde m’amène un bon café au lit :)

Ton fond d’écran?

Noir…

Ton moment favori de la semaine au bureau?

Le lundi matin car je revois tous mes gentils collègues après m’être ennuyé tout le week-end ;)

Ton équipe de hockey?

Go Wings!

Qui a eu le plus d’influence sur toi professionnellement?

J’ai appris d’un peu tout le monde au fil du temps.

Le meilleur conseil qu’on t’a donné?

Ferme ta b… Laporte :)

Merci Fred!